[Critique] The Click : quatrième album du groupe AJR

Pour cet article, vous pouvez remercier mes playlists Spotify douteuses qui ont su me faire découvrir l’un des tubes electro-pop de 2017 : « Weak ». Poussée par la curiosité, j’ai pris le temps d’écouter le 4ème album du groupe AJR, intitulé « The Click », pour tenter de comprendre pourquoi ce son était si bon.

AJR, qui se cache derrière ?

Il est fort à parier que si je vous demande si AJR vous dit quelque chose vous risquer de me demander si ce n’est pas le diminutif d’une MST ou d’un nouveau terme Marketing. Et bien non, AJR est un groupe qui monte très fort ces derniers temps. Il a même deux tournés à son actif et déjà 4 albums au compteur. En un temps record, le groupe a su passer d’une fanbase de quelques milliers d’adeptes à plus d’une centaine de milliers. Cela valait le coup de prendre vraiment le temps d’écouter leur quatrième album nommé sobrement : The Click.

Cet album a été composé de A à Z par Adam, Jack et Ryan Met, probablement dans leur chambre (comme le laisse à penser leurs vidéos Youtube). Il est disponible depuis le 09 juin 2017 sous leur propre label. AJR écrit et compose des chansons depuis 2005, vous vous en foutez probablement, mais leur premier single s’intitule « I’m Ready ».

Les petits malins se sont fait connaitre en diffusant leur chanson sur les réseaux sociaux. Il interpellaient une pelleté d’artistes pour qu’ils s’y intéressent et relaient le tube. Cette méthode digne de Kyogamer a poussé Sia Furler à entendre le titre et inviter le groupe à la rejoindre sur sa tournée. Depuis, ils décollent.

 

Une playlist d’émotions

J’ai écouté cet album une bonne dizaine de fois. Non pas que je sois masochiste (en fait si), mais il y a quelque chose que j’avais du mal à comprendre, comme une harmonie qui manquait. Puis, j’ai éteins mon cerveau et allumé mon cœur. Il faut savoir qu’avant d’écrire une nouvelle chanson, AJR se penche sur l’émotion principale à mettre en musique. The Click est un méli-mélo d’émotions contradictoires, changeantes. C’est un beau spectromètre des sentiments qui peuvent nous parcourir tout au long d’une journée (sauf si vous êtes chaotique-neutre). Ainsi, quoi qu’il arrive dans votre journée et peu importe votre état émotionnel au moment où vous lancez l’album, vous trouverez toujours quelque chose à écouter.

AJR en chair et en os

Le fait est que The Click est un album qui colle parfaitement à la génération actuelle : il est honnête, il ose tout et met en lumière les maux qui touchent les jeunes et adolescents au quotidien. Prenez la chanson « Weak » par exemple. Cette dernière a été écrite dans un élan purement autodestructeur. L’auteur cherchait à mettre des mots sur un phénomène qui flinguait totalement sa scolarité : sa faible personnalité l’empêchant de ne pas se soumettre à la pression de la société. En gros, il ne savait jamais dire non quand ses potes lui proposaient une soirée. Il négligeait donc ses cours et sa santé, bichette.

Jack Met, le chanteur principal, expliquait :

Durant mon premier semestre à l’université de Columbia, je travaillais régulièrement dans mon dortoir. Très souvent, lorsque je décidais qu’il était l’heure d’aller se coucher, mes ami(e)s débarquaient et me proposaient d’aller s’amuser. Dans ce genre de situation il est difficile de dire non et de rester en bonne santé. Comme Adam et Ryan ont eu la même expérience, on s’est dit qu’il fallait en faire une chanson.

Du côté des titres de The Click

L’album se compose de 13 titres et dure à peu près 45 minutes. Il est très agréable à écouter pour : travailler, faire du sport, plier votre linge, cuisiner, emballer votre match Tinder. Je vous parlais d’un melting pot d’émotions, cela vous saute à la figure dès le premier titre « Overture ». Ce dernier est tout simplement un sommaire de l’album qui vous donne un avant-goût des musiques qui composent cet album. Cependant, « Overture » n’est absolument pas un mix pourri qu’on peut croiser en boite, non. Le groupe a travaillé cette piste pour que toutes les autres chansons de l’album mises ensemble réussissent à créer une très belle chanson étrangement harmonieuse.

Pour sa création, on reste sur le travail des émotions. Ainsi, on commence avec un sentiment d’abandon, de difficultés digne d’un bon beat de Kanye West hip-hop. On ajoute ensuite une note plus joyeuse avec des trompettes et un ton orchestral qui rappelle Fantasia ou les meilleures BO de chez Dinsey. Vous vous retrouvez ainsi avec une chanson parfaite qui se suffit à elle-même.

Plongez dans le monde acoustique féérique d'AJR avec l'album The Click

Si vos oreilles apprécient les sons et mixages un peu originaux alors AJR est un groupe que vous devez écouter. Depuis 2014 les garçons ont développé une technique musicale qui est ici à son apogée : le Spoke-step. Retenez bien ce terme qui vous permettra de vous la péter en soirée ! Particulièrement reconnaissable sur le titre « Bud like you », le Spoke-step est le fait de jouer avec les voix, de les étirer, les coupler et les faire s’entre-mêler sur le rythme de la chanson. De la même façon que l’on peut s’amuser avec les son de basse sur des titres Dubstep. Cela donne une chanson agréable à écouter en soirée, autour d’un feu de camp ou sur votre canapé avec vos potes.

 

The Click, un album à savourer

J’apprécie l’intégralité de l’album et connais maintenant toutes les paroles. Cependant, certains titre se détachent plus que les autres. Si « Overture » m’a dérangé plus qu’autre chose, j’accroche vraiment sur « Weak », « Sober Up » ou encore « Netflix Trip ». Encore une fois, c’est surtout parce que ces sons sont parfaitement calibrés pour les oreilles des millenials, consommateurs de musique pour chiller.

Le titre « Call my dad » divise actuellement les internautes, beaucoup l’a trouvant bien en dessous du niveau des autres titres. De mon côté, c’est LE titre que j’ai adoré. Ici, le groupe laisse tomber les rythmes édulcorés, les effet de beats et autres fioritures. On fait place à un texte emprunt de mélancolie, d’amour paternel et de dégoût de grandir qui a su me mettre en PLS. Notez que le groupe avait accompagné la sortie de ce titre d’une note pour préparer son public au changement :

 

En conclusion, je ne peux que vous recommander d’écouter cet album ! Vous pourrez sans souci l’offrir à votre petit frère ou à vos cousines de moins de 20 ans. J’espère qu’AJR continuera son chemin. Tu penses les voir en concert ? dis-le moi, on pourrait y aller ensemble petite comète !

 

Tracking List

NuméroNomDurée
1.Overture3:34
2.The Good Part3:47
3.Weak3:21
4.Sober Up3:38
5.Drama3:24
6.Turning Out4:20
7.No Grass Today4:19
8.Three-Thirty3:30
9.Call My Dad2:15
10.I’m Not Famous3:40
11.Netflix Trip3:57
12.Bud Like You3:50
13.Come Hang Out4:26

 

Nova

Community Manager / Rédacteur #Freelance - #JV #Japanimation #IT #Comics #Esports - So say we all ☄